Kyusu

La théière japonaise traditionnelle s'appelle le Kyusu (急須 ). Elle est très souvent en terre cuite.

Même si les modèles à poignée latérale sont les plus répandus car très pratiques à utiliser, surtout pour les infusions multiples de thé vert, il existe six variantes du kyusu : Yokode kyusu, ushirode kyusu, dobin, houhin kyusu, shiboridashi et futanashi kyusu.

Kyusu : en savoir plus :

L'origine du kyusu est chinoise sous la dynastie Song (960-1279). Il s'est ensuite répandu au Japon au cours des siècles pour y devenir un outil majeur dans la préparation du thé vert. Cette théière japonaise est faite le plus souvent en terre cuite et son volume est compris entre 120 et 400ml. Voici les 6 sortes de kyusu que vous pourrez trouver :

  • Poignée latérale : yokodé kyūsu (横手急須) ou yokode no kyusu

  • Poignée au dos, à l'opposé du bec verseur : ushirodé kyūsu (後手急須) ou atode no kyusu

  • Anse au dessus du kyusu : uwadé kyūsu (上手急須) ou dobin.

  • Sans poignée et avec filtre : houhin ou hohin kyūsu  

  • Sans poignée et sans filtre : Shiboridashi

  • Poignée latérale sans couvercle : futanashi kyūsu

Il existe également différent types de filtre pour la théière japonaise kyusu :

  • Sasame ou Tou-ami : dans la même terre que la théière, intégré devant le bec verseur de la théière

  • Obi ami : en mailles fines d'acier inoxydable, faisant le tour de la théière

  • Ita ami : en mailles fines d'acier inoxydable, rond, situé uniquement devant le bec verseur de la théière

Théière Tokoname

La majorité de nos kyusus est fabriquée au Japon à Tokoname, haut lieu de la poterie japonaise, mais pas seulement. Nous avons aussi déniché pour vous des théières japonaises fabriquées en France, en Belgique, en Allemagne, au Etats-Unis et en Chine par des artisans de talent !