Gaiwan

Ustensile d'origine chinoise, le gaiwan, ou "bol à couvercle", est également appelé zhong dans la région de Canton, déformation du verbe "chong" qui signifie en chinois "verser de l'eau".

Le gaiwan est une tasse sans anse, munie d'un couvercle et d'une soucoupe. C'est une théière solitaire chinoise en quelque sorte, et le compagnon idéal des amateurs de thé pour plusieurs raisons :

Gaiwan porcelaine, grès ou verre

    Contrairement aux théières en terre de Yixing, le gaiwan est souvent en matière non poreuse comme la porcelaine, le grès ou le verre. Il ne va donc pas mémoriser les arômes des thés qu'il rencontre, et peut donc infuser indifféremment tous les types de thés, ce qui permet de goûter de nouveaux thés, de les comparer, ou d'emporter votre gaiwan partout avec vous.

      Comme la porcelaine et le verre conservent moins bien la chaleur, votre zhong est une théière appropriée pour les thés fragiles (thés primeurs, thés verts, thés blancs) et les thés subtils qui verraient leur goût absorbé par une théière de Yixing.

        Gaiwan tasse ou Gaiwan théière

        Un gaiwan peut avoir plusieurs usages : tasse individuelle dans laquelle on peut boire directement ou petite théière de dégustation idéale dans la pratique du Gung Fu Cha

        Utiliser un Gaiwan

        Gaiwan : objet poétique

        Un gaiwan est composé de 3 parties lors de son utilisation, on évitera de les dissocier. En effet, la soucoupe représente la terre, la tasse la vie de l'homme et le couvercle le ciel d'éternité. On comprend aisément que ces 3 éléments doivent rester unis. 

        Utiliser un Gaiwan

        Pour apprendre à utiliser un gaiwan en quelques minutes, suivez le guide !