Bénéficiez de 5% de réduction sur votre première commande avec le code THEIEREDEBIENVENUE. Livraison gratuite*!
Offrir un cadeau durable : une théière en fonte

Bien utiliser sa théière, Guides d'achat -

Offrir un cadeau durable : une théière en fonte

de lecture - mots

Pour toutes les occasions d'offrir un beau cadeau : Noël, anniversaire, St Valentin, mariage, fiançailles, diplôme, fête des mères, fêtes des pères,... Vous êtes de plus en plus nombreux à chercher à offrir un cadeau durable, utile et qui a du sens. Voici pourquoi la théière en fonte est une bonne idée !

Offrir un cadeau qui a du sens

 Lorsque vous offrez un cadeau, vous souhaitez que son destinataire s'en souvienne, qu'à chaque fois qu'il l'utilise ou le voit, il se dise "il(elle) m'a vraiment fait un beau cadeau ce jour-là". Oui, même si vous êtes humble, lorsque vous offrez un cadeau, vous avez envie qu'il fasse plaisir, c'est humain ! Pour ce faire, il suffit d'une chose : que votre cadeau ait du sens pour celui à qui vous l'offrez.

Certes offrir une théière à quelqu'un qui ne boit pas de thé, ce n'est pas une bonne idée, ou alors si vous cherchez à le convertir, mieux vaut commencer par une théière moins chère, comme une théière en verre ou une théière pouvant également servir de cafetière comme la théière à piston.

Mais offrir une babiole qui sera cassée ou ne fonctionnera plus au bout de quelques semaines, offrir un objet dont vous savez qu'il sera peu ou mal utilisé, offrir un gadget à la mode qui aura été fabriqué à des millions d'exemplaires et sera démodé l'an prochain... Non bien sûr !

La théière en fonte EST un cadeau qui a du sens.

Parce qu'elle est durable, utile, belle, indémodable, et qu'elle permet de préparer une boisson saine et savoureuse sans avoir besoin de changer de pile tous les mois.

Parce qu'elle permet de diminuer sa consommation de thé en sachet, de boissons en bouteilles plastiques, de canettes de soda et autres boissons industrielles.

Choisir une théière en fonte de qualité

Bien sûr, pour donner encore d'avantage de sens à votre cadeau, vous devrez choisir une théière en fonte de qualité. Il existe une grande variété de théières en fonte, pour tous les budgets, et par conséquent de qualité très variable. Fonte plus pure, émail de qualité plus durable et dépourvu de toute substance fluorée, procédé de fabrication offrant une protection naturelle contre la rouille... Comme souvent, vous en aurez pour votre argent !

Nous vous invitons si vous le souhaitez à consulter notre article "Théière en Fonte : TOUT ce qu'il faut savoir avant d'acheter".

Notre conseil pour ne pas vous tromper, choisissez une théière en fonte de fabrication japonaise, comme par exemple une théière en fonte Iwachu, Oiharu, ou encore Wazuqu.

Une idée cadeau éco-responsable 

Théière en fonte Wazuqu : une théière en fonte recyclée !

Vous avez choisi d'offrir une théière en fonte de fabrication japonaise, c'est un excellent choix. Et si vous alliez plus loin, en choisissant une théière en fonte écologique 

Notre collection de théières Wazuqu est fabriquée par la société Kikuchi Hojudo. Cette entreprise a été fondée en 1604 et est maintenant gérée par la 15e génération de la même famille. La fonte "Wa-zuqu " est une fonte typique du Japon, rare et d'une grande pureté. Par rapport aux méthodes de production de masse, celle des théières en fonte Wazuqu ne génère quasiment aucun déchet industriel. Par ailleurs, la fonte utilisée par cette fonderie japonaise est composée à 70% de matériaux recyclés, tout en garantissant une qualité identique à celle d'une théière fabriquée à partir de matières premières neuves. Enfin, les emballages des théières Wazuqu sont en matériau fabriqué à partir de déchets recyclés, provenant du traitement de la farine de froment. Ils peuvent par conséquent être jetés avec les déchets alimentaires.

Théière en fonte Wazuqu

Offrir un cadeau qui reste

La fonte est un matériau solide, durable et simple à entretenir. Objet fabriqué et utilisé depuis plusieurs centaines d'années, la théière en fonte est un outil destiné à traverser le temps. 

Si vous vous intéressez aux théières en fonte, vous entendrez rapidement parler de la ferronnerie Nambu ou du Nambu tetsubin. La ferronnerie Nambu est née au Japon pendant la période Edo (1615-1868) dans la région sous le contrôle des Nambu Han, zone centrée autour de Morioka. La ferronnerie Nambu s'est développée à partir de la production de bouilloires à thé. Les objets en fer produits dans plusieurs autres régions sont également appelés objets en fer Nambu, notamment ceux de Mizusawa et de l'actuelle préfecture d'Iwate. 

La préfecture d'Iwate est riche en minerai de fer et autres matières premières utilisées dans la production d'objets en fer et produit également des quantités importantes de peinture, de charbon de bois et d'argile. La région a bénéficié de la protection de la Nambu Han. Tous ces facteurs ont fourni à cette région un environnement fertile pour le développement de la production de ferronnerie, et à ce jour, elle est toujours connue pour la ferronnerie Nambu.

Offrir un objet d'art

La Théière en Fonte : un véritable objet d'art :

Que ce soit le processus de fabrication des théières en fonte japonaise confié à des artisans détenteurs de ce titre après plus de 10 ans de formation, ou que ce soit le produit fini, la théière en fonte vous plonge dans le monde de l'art.

Voici en image le processus de production d'une théière en fonte Wazuqu :



La production de théières en fonte suit les étapes suivantes :

  • Conception de la théière
  • Production de moules en bois
  • Production de becs et de couvercles
  • Production de moules de coulage
  • Coulage et versement
  • Enlèvement et décapage au sable
  • Application éventuelle d'émail sur la surface interne de la théière (sauf s'il s'agit d'un tetsubin ou bouilloire en fonte destinée à être utilisée directement sur la source de chaleur, auquel cas la fonte sera non émaillée)
  • Application éventuelle de couleurs
  • Mise en place de la poignée.

Conception d'une théière en fonte

La première étape de la production de pots en fonte consiste à déterminer la forme et les caractéristiques décoratives de la bouilloire (tetsubin, en fonte non émaillée) ou de la théière (en fonte émaillée). En général, il faut d'abord se demander si l'on va utiliser des formes et des motifs traditionnels ou si l'on va produire une création originale. Tous les éléments suivants doivent être pris en compte : le design général, la taille de l'embouchure, la forme du bec, le design du couvercle, la forme et l'apparence du bouton et les couleurs du pot. Après avoir déterminé toutes ces caractéristiques, le dessin est dessiné sur papier en respectant les bonnes proportions de taille.

Fabrication du moule en bois

Après la réalisation de l'esquisse de composition, une coupe transversale est réalisée et utilisée pour produire le moule en bois qui sert de moule de coulée. Les moules nécessitent environ trois sections : la moitié supérieure du corps du pot, la moitié inférieure du corps du pot et le couvercle. Les moules en bois sont ainsi nommés parce qu'ils étaient à l'origine fabriqués en bois ; cependant, aujourd'hui, ils sont couramment créés à partir d'une feuille de fonte de 1,5 mm.

Fabrication du bec et du couvercle de la bouilloire en fonte

Pour les parties attachées à la théière en fonte (bec, bouton et anneaux qui relient la poignée au corps de la théière), un moule supplémentaire doit être produit pour chacun de ces éléments. Il existe un certain nombre de possibilités pour la forme du bouton sur le couvercle, notamment une fleur de prunier, un chrysanthème, une pierre précieuse... Certains fondeurs peuvent introduire leurs propres créations, comme un cheval, une vache ou un papillon. Pour les anneaux, des formes peuvent inclure des montagnes lointaines ou encore des visages diaboliques.

Fabrication du moule de coulée

Une fois le grattage du tour terminé, le moule de coulée est créé. Ce processus de grattage au tour est appelé "tirer le moule" au Japon. Au cours de ce processus initial de grattage, le bec de la théière, les anneaux et les autres objets sont placés dans leurs positions correspondantes. Ensuite, du sable relativement fin mélangé à de l'argile est utilisé pour le raclage du tour. Un sable fin qui ressemble à de la soie brute est ensuite utilisé pour effectuer les derniers réglages du moule.

Lorsque le grattage est terminé, mais que le moule en sable n'est pas encore complètement sec, il est nécessaire de commencer à créer le motif. Certains motifs, comme le célèbre arare, nécessitent l'utilisation d'un outil de gravure sur métal. Les travailleurs impriment soigneusement les motifs, un par un. Environ 2000 marquages doivent être réalisés pour une seule théière en fonte arare. Pour les autres modèles, le croquis initial du dessin peut être fixé au moule en sable avant que les modèles ne soient gravés.

Le noyau est également produit à cette époque. La production du noyau se fait de la même manière que le moule de coulée. Le moule en bois du noyau est gratté à son tour pour produire le moule en sable. Les mouleurs divisent généralement les sections supérieures et inférieures en deux moules de coulée. Après la production des moules en sable, l'intérieur est rempli de sable et un liquide argileux est utilisé pour relier les moitiés supérieure et inférieure. Après séchage au soleil, le noyau est retiré. Enfin, une fois le moule de coulée séché, il est grillé dans un feu de charbon de bois pour achever la fabrication du moule.

Coulée et versement de la fonte

Une fois le moule de coulée terminé, les moitiés supérieure et inférieure sont assemblées et le noyau est placé au milieu. Dans le moule de coulée, la base du pot en fonte est pointée vers le haut, et l'état général du moule est inversé. De même, la base du noyau est dirigée vers le haut. Deux ou trois petites feuilles de fer ou autres pièces métalliques sont placées entre le fond du noyau et le moule de coulée pour éviter qu'il ne flotte pendant la coulée. Une fois le moule assemblé, le four est chauffé à 1400-1500 degrés Celsius pour faire fondre le fer avant de le verser dans le moule de la théière.

Finitions de la théière en fonte : Enlèvement et décapage du sable

Une fois la coulée terminée et le moule refroidi, le moule de coulée peut être brisé pour en retirer le produit fini. Le décapage au sable peut alors être effectué, ce qui implique essentiellement l'utilisation d'un pic métallique pour briser le noyau et les autres pièces attachées. Des morceaux de fer peuvent faire saillie dans les zones reliant les moules de coulée supérieur et inférieur. On les enlève en tapant doucement sur le pot ou en utilisant un outil de meulage.

Ensuite, la bouilloire en fonte nouvellement fabriquée est placée dans un four à charbon de bois de 800 à 1000 degrés pour être cuite. Cette étape a pour but d'amener la bouilloire en fonte à former une membrane de peau acidifiée, qui a pour effet d'empêcher naturellement l'apparition de rouille. Cette technique aurait été inventée par le célèbre fondeur Nambu, Arisaka Goemon. La fonte, riche en fer, est normalement sujette à la rouille (chūtetsu, 鋳鉄). Or pour les théières en fonte japonaises, grâce à cette cuisson à 800°C et l'utilisation de la technique spéciale Kamayaki, le fer est oxydé et "activé", recevant ainsi une protection naturelle contre la rouille.

Le contact direct avec la flamme du charbon de bois peut faire noircir l'extérieur de la bouilloire. Si c'est le cas, une brosse est utilisée pour la nettoyer.

Emaillage éventuel, coloration et fixation de la poignée de la théière

Après vérification de l'absence de fuite de la théière en fonte fraîchement fabriquée, la couleur à l'extérieur et éventuellement l'émail à l'intérieur peuvent être appliqués. La bouilloire en fer est placée dans un four à 200 degrés, puis de la peinture et une épaisse liqueur de thé sont appliquées comme colorant.

En ce qui concerne l'anse de la bouilloire, certaines sont faites à la main et nécessitent le travail d'un autre artisan. Souvent, l'anse est fabriquée en martelant un morceau de tôle pour former des bandes rondes. Une fois la poignée créé et fixée sur la bouilloire en fonte, le processus de fabrication est terminé.

Bouilloire en Fonte Tetsubin

Un cadeau qu'on garde toute sa vie

Comme décrit ci-dessus, le processus de production des bouilloires à thé en fonte faites à la main est extrêmement détaillé. Il comporte plus de 60 étapes. Chaque détail doit être exécuté avec le plus grand soin et ne laisse aucune place à l'erreur. Il faut au moins deux mois pour passer de l'esquisse initiale à la pièce terminée. Le chemin pour devenir un fondeur professionnel prend de nombreuses années. Devenir un maître kamu dont le nom est gravé sur les pots en fonte est évidemment encore plus difficile. Sans l'accumulation d'expérience et de travail, il est difficile d'être reconnu. Ce type de méthode de production traditionnelle diffère de la production mécanique à grande échelle. L'habileté du fondeur est évidente à chaque étape du processus de production. Chaque trace laissée par le processus de production révèle sa finalité.

Il convient toutefois de mentionner que les bouilloires en fonte fabriquées à la main selon des techniques traditionnelles présentent souvent des défauts mineurs. Par exemple, il y a souvent de petits défauts de coulée à l'endroit où le noyau et la bouilloire se rencontrent. Par conséquent, une expression japonaise a été transmise dans les ateliers de moulage qui se traduit approximativement par "six intacts". La signification est la suivante : même si une bouilloire en fer complète présente six défauts, elle ne peut être considérée comme défectueuse et peut toujours être utilisée. On peut en déduire qu'il n'est pas facile de produire une théière sans le moindre défaut. Elle exige le plus grand soin à chaque étape.

La procédure de production nous permet également de comprendre clairement les caractéristiques de base des théières faites à la main. Cependant, chaque atelier a ses propres techniques de production et les fondeurs ont chacun leurs propres méthodes de moulage, ce qui rend difficiles la présentation de généralités. Pour les théières fabriquées selon les méthodes décrites ci-dessus, nous devrions cependant être en mesure de distinguer vaguement les marques laissées à la jonction des moules supérieur et inférieur. Sur le fond du pot, nous devrions voir l'endroit où le fer a été coulé ainsi que les marques laissées par les pièces de fer ou autres pièces métalliques utilisées pour maintenir le noyau en place.

Chaque théière en fonte exprime son langage par différents moyens, en racontant l'histoire des techniques et de l'artisanat du fondeur.

La Théière en fonte : un cadeau indémodable

L'utilisation de théières en fonte japonaise pour infuser le thé est devenue extrêmement à la mode parmi les buveurs de thé au cours des dernières années, de même que le tetsubin, la bouilloire en fonte, peut maintenant être vue lors de nombreuses dégustations de thé et expositions de cérémonies du thé. Ces théières sont devenues un élément indispensable de la culture moderne du thé, où il est admis que l'utilisation de ces théières traditionnelles pour infuser le thé améliore à la fois la couleur et la saveur du thé. Que cela soit vrai ou faux, la qualité antique qui résulte au fil du temps de la combinaison de la texture et de la conception des motifs avec la rouille dans un tetsubin bien entretenu est vraiment captivante.

Les théières en fonte sont les plus appréciées de tous les ustensiles en fonte. Bien que leur production repose sur des méthodes traditionnelles, de nouvelles techniques ont également été adoptées pour évoluer avec le temps. Ce n'est pas seulement un objet pratique mais aussi une forme d'art. Un travail de qualité, agréable à l'œil et résistant à l'épreuve du temps.

Se déclinant dans sa version traditionnelle d'un style antique ou sa version moderne émaillée noire ou colorée, la théière en fonte saura s'intégrer à tous les types d'intérieur.

Voici par exemple quelques suggestions :

Théière en Fonte Vintage

Souvent de couleur brun or, noir et or ou vert et or, la théière en fonte vintage est adaptée à tous les styles d'intérieur. Sobre et élégante ou plutôt exubérante et chargée, de style japonais bien sûr mais aussi scandinave, quelque soit la décoration, une théière en fonte vintage de style antique, même si elle est parfaitement neuve, saura trouver sa place.

Théière en Fonte Vintage

A ne surtout pas cacher dans un placard mais au contraire à faire trôner sur une étagère ou au centre d'une table lorsqu'elle n'est pas utilisée.

Théière en Fonte de couleur

En Asie, chaque couleur a son importance. Certaines sont néanmoins plus présentes que d’autres et bénéficient de significations fortes. Les 5 couleurs les plus puissantes sont le rouge, jaune, vert, bleu et blanc. Celles-ci représentent à la fois des éléments, mais aussi des saisons voire des lieux ou points cardinaux.

Par exemple, le jaune sera associé à l’élément terre et représentera le centre et la fin de l’été. Le rouge sera lui associé au feu bien sûr, au sud et à l’été. Le Bleu quant à lui symbolisera l'élément eau, la saison de l'hiver et le point cardinal nord. La couleur verte sera elle associée au bois, au printemps et à l'est. Le blanc pour finir est lié à l'élément métal, la saison de l'automne et la direction ouest. Les pays asiatiques ont en effet un rapport très visuel avec la nature. Que ce soit en orient ou en occident, les températures basses donnent aux paysages hivernaux une teinte bleutée. On assiste au printemps à l'explosion de la couleur verte et bien sûr l'été de feu sera rouge. Simple, non ?

Théière en Fonte Rouge

Un must en matière de beau cadeau une théière en fonte rouge ! Symbole de joie, bonne fortune et bonheur amoureux, le rouge est de toutes les grandes cérémonies asiatiques, particulièrement en Chine. 

Un cadeau durable pour femme

Ce sont plutôt les femmes qui sont séduites par la couleur rouge des théières en fonte. Mais bien sûr, rien ne vous empêche de craquer pour l'une d'elle si vous êtes un homme !

Théière en fonte japonaise rouge

Une belle couleur rouge est difficile à obtenir et nous vous conseillons vivement de privilégier une théière en fonte rouge de fabrication japonaise pour offrir un cadeau durable de qualité.

Rouge sombre envoutant ou rouge éclatant moderne, la théière en fonte japonaise rouge nous en met plein les yeux. Sachez-le, avec le temps, la couleur des théières en fonte évolue. C'est un phénomène normal et naturel, votre théière en fonte va se "patiner", s'assombrir, cette patine unique étant le signe de son authenticité et de sa longévité.

Exemple : Théière en Fonte Iwachu Wave

Théière en Fonte Rouge

Théière en Fonte Bleue

Un cadeau durable pour homme

Un peu cliché nous direz-vous ? Peut-être. Ce sont pourtant les hommes qui se tournent le plus souvent vers la théière en fonte bleue, particulièrement lorsqu'elle est d'un beau bleu profond. Certaines nous hypnotisent, d'autres nous émeuvent, d'autres encore nous apaisent, mais les théières en fonte bleue ne laissent personne indifférent.

Exemple : Théière en Fonte Wazuqu Wabi

Théière en Fonte Bleue

Théières en Fonte Turquoise

Il nous fallait vous présenter ce bleu si particulier, le bleu turquoise ! C'est assurément aux amoureux(ses) de la modernité que la théière en fonte turquoise s'adresse. Pleine de vitalité, elle mettra de bonne humeur son destinataire dès que ses yeux se poseront sur elle !

Exemple : Théière en fonte Iwachu Papillon

Théière en Fonte Turquoise

Théières en Fonte Verte

Aaaah, la théière en fonte verte ! Qu'elle soit d'un verte pomme, d'un vert forêt, ou d'un élégant vert et or vintage, la théière en fonte verte fait chavirer tous les cœurs.

Un cadeau durable écolo

De part sa couleur associée à la nature, à l'écologie et à la chlorophylle grâce à laquelle nous respirons tous, ou de part sa longévité qui s'intègre dans une démarche écoresponsable de décroissance, la théière en fonte verte est un excellent choix de cadeau durable et écologique.

Exemple : Théière en fonte Oiharu Nambin

Théière en Fonte Verte

Théière en fonte Blanche

Si la couleur blanche est en Asie la couleur du deuil, elle est en occident le symbole de la pureté et du bien. Une théière en fonte blanche est un cadeau poétique, une invitation à la sérénité et à la contemplation. Pendant les froides soirées d'hiver, lorsque la neige tombe dehors comme elle semble être tombée sur ces belles théières blanches, elles vous apporterons réconfort et plaisir des sens.

Théière en Fonte Japonaise Blanche

Là encore, nous vous conseillons chaudement de vous orienter vers une théière en fonte blanche japonaise pour vous assurer une couleur de qualité.

Exemple : Théière en Fonte Iwachu Nami

Théière en Fonte Blanche

Théière en fonte : un cadeau sain

Presque tous les amateurs de thé savent que l'eau des sources ou des puits de montagne est plus douce, c'est pourquoi ils essaient toujours d'utiliser ces deux types d'eau pour infuser le thé. L'eau de source ou de puits de montagne contient plus d'éléments ferreux, et ces éléments ferreux existent sous forme de Fe2+ lorsqu'ils sont exclus de l'air. L'eau bouillie dans une bouilloire en fonte aura le même goût que l'eau de source grâce au Fe2+. En général, une bouilloire en fonte pourra améliorer le goût de l'eau et convient à l'infusion de toutes sortes de thé.

Bienfaits des bouilloires en fonte pour le corps humain

Il est désormais scientifiquement acquis que le fer est utile car nous permet de produire plus de sang. Un homme adulte a besoin de 0,8 à 0,5 milligramme de fer et une carence en fer peut avoir de nombreuses conséquences. Des expériences ont prouvé que l'utilisation d'une casserole en fer pour faire bouillir de l'eau peut contribuer à l'absorption du fer (Fe2+), prévenant ainsi l'anémie. Les Japonais adorent utiliser des ustensiles en fonte de fer pour cuire les aliments ou faire bouillir l'eau. Il a également été montré que la plupart des personnes qui utilisent des théières en fonte n'ont pas de faible teneur en fer dans le sang et souffrent moins d'anémie.

bouilloire en fonte

Offrir un cadeau qui dure toute la vie

Vous avez peut-être vous-même hérité de votre grand-mère d'une belle théière en fonte portant fièrement les traces du temps qui passe, vous savez donc qu'offrir une théière en fonte, c'est offrir un cadeau qui pourra durer toute une vie.

Théière en fonte et rouille

On ne va pas se mentir, tôt ou tard, la rouille viendra jouer les trouble-fêtes.

Les théières et bouilloires japonaises sont très généralement en fonte. L'aluminium a été utilisé pour produire des théières pendant la guerre, mais aujourd'hui encore, la plupart des théières sont principalement fabriquées en fonte de fer. Comme un tetsubin est placé directement au-dessus d'une flamme pour faire bouillir l'eau, il peut être plus facilement endommagé que d'autres types de théières. Parmi les kama de thé (récipient traditionnel en fonte utilisé pour la cérémonie du thé japonaise Cha No Yu) collectés et conservés dans les grands musées japonais, certains ont été produits avant la période Edo (1603-1867). Nombre de ces théières ont été réparées ou restaurées après une longue période d'utilisation. Bien que l'histoire du tetsubin ne soit pas aussi longue que celle du kama, la plupart des tetsubins centenaires et plus anciens ont subi des dommages. Il est évident que le tetsubin et la kama sont tous deux sujets à des dommages, la cause la plus importante étant probablement la rouille.

Les premiers kama et tetsubin étaient principalement produites à partir d'un minerai de fer connu sous le nom de satestu ("sable de fer"). Cependant, après la période Meiji (1868-1911), la disponibilité du satestu a été de plus en plus limitée, et de nombreuses fonderies se sont tournées vers l'utilisation de minerai de fer relativement abordable exporté des pays occidentaux. Il est difficile de distinguer les théières produites à partir des deux types de matières premières en se basant sur l'aspect extérieur ; Il est largement admis que les théières produites à partir de matériaux traditionnels en satestu sont plus résistantes à la formation de rouille. Cependant, toutes ces théières sont en fer et finiront donc par s'oxyder et présenter des points de rouille.

Si une théière est bien entretenue, la rouille à sa surface peut lui conférer une beauté simple et un style indescriptible. Pour obtenir ce résultat, il est essentiel de prêter attention à l'entretien de la théière.

La théière en fonte : un cadeau facile à entretenir

De nombreux écrits au Japon mentionnent qu'avant d'utiliser une nouvelle bouilloire en fonte de fer, il faut d'abord placer dans la bouilloire un petit nombre de feuilles de thé enveloppées dans un tissu et la faire bouillir pendant environ dix minutes. Les tanins du thé et le fer dissous dans la théière contribuent à former une membrane de fer tannique sur les parois de la bouilloire, ce qui peut empêcher la formation de rouille dans la bouilloire. Les nouvelles bouilloires doivent être utilisées quotidiennement pour permettre une accumulation rapide de sédiments ; cependant, après l'utilisation, il faut veiller à ce que la bouilloire soit complètement sèche.

Dans le cadre d'une utilisation normale, il ne faut pas laisser d'eau dans le pot après l'avoir utilisé pour infuser du thé. Après avoir chauffé l'eau et fait infuser le thé, il faut verser l'eau chaude et garder l'intérieur de la théière au sec. Une fois que le tetsubin est entièrement refroidi, son couvercle doit être laissé en place. Si la théière est immédiatement recouverte, la vapeur qui reste à l'intérieur se transformera en eau sur la surface intérieure lorsque la température baissera et favorisera la formation de rouille. Le couvercle peut être essuyé avec un chiffon. En général, si un tetsubin est utilisé quotidiennement, le couvercle peut être remis sur le pot après l'avoir laissé sécher toute la nuit. Si le tetsubin n'est pas utilisé régulièrement, il doit être mis de côté pendant environ trois jours avant d'être replacé dans la boîte de rangement ou le placard. En outre, ne pas essuyer l'intérieur avec un chiffon ou une brosse et ne pas le laver avec du savon ou du détergent.

La méthode la plus simple pour l'entretien quotidien d'un tetsubin consiste à appliquer de l'eau tiède sur toute la surface extérieure après utilisation et à la laisser sécher naturellement sur le comptoir.

Dans l'entraînement traditionnel à la cérémonie du thé, lorsque l'eau atteint le point d'ébullition dans une bouilloire, un morceau de tissu humide tiède est parfois utilisé pour tapoter ou essuyer doucement la surface de la bouilloire. Cependant, selon certaines indications contraires, le chiffon humide peut parfois endommager les motifs et la décoration de la bouilloire. En outre, certains producteurs de ferronnerie Nambu décrivent dans leur manuel d'utilisation la manière d'entretenir l'extérieur de la tetsubine. Plus précisément, lorsque la bouilloire est encore un peu chaude, un morceau de tissu mouillé avec de l'eau de thé peut être utilisé pour essuyer doucement l'extérieur. Un tel essuyage répétitif peut laisser des teintes uniques sur le corps de la théière. Cependant, comme l'eau de thé réagit facilement avec le tetsubin, un tel entretien doit être effectué de la manière la plus uniforme possible afin d'éviter les différences de couleur.

De manière générale, il est recommander d'éviter de toucher les théières et  bouilloires en fonte avec nos mains. Cela est dû au fait que nos mains peuvent contenir un peu d'huile, et que le fait de toucher la bouilloire peut laisser des résidus ou introduire de la poussière. L'utilisation d'une pince à couvercle est pour cette raison recommandée. En fin de compte, le toucher peut entraîner de la rouille ou un changement de teinte, ou affecter la beauté des motifs et de l'ornementation de la théière.

Il convient de proscrire l'utilisation de détergent, de brosse, et de produit acide ou huileux pour entretenir votre théière en fonte. Celle-ci ne tolère que de l'eau claire.

Des taches de rouille rouges commencent généralement à apparaître à l'intérieur de la théière après environ cinq jours. Après environ dix jours, des sédiments blancs apparaissent. Chaque théière est cependant différente et la formation de sédiments varie. Après de nombreuses années d'utilisation, l'intérieur de certaines bouilloires devient entièrement rouge. Ce n'est pas considéré comme un problème tant que l'eau bouillie reste claire, donc si vous trouvez une telle théière, ne l'enlevez pas ou pensez que si elle est rouillée, il faut l'essuyer ou la laver.

Vous pouvez consulter notre article détaillé sur les consignes d'utilisation et d'entretien d'une théière en fonte, mais les voici résumées

1. La température de la théière et de l'eau qui s'y trouve ne doit pas être extrêmement différente. Si vous versez de l'eau chaude dans la théière lorsque le corps de la théière est froid ou si vous versez de l'eau froide dans la théière lorsque le corps de la théière est chaud, la théière risque de se fissurer.

2. Gardez la théière en fonte sèche. Après utilisation, s'il reste de l'eau, la théière a tendance à rouiller. N'oubliez donc pas de faire évaporer complètement l'eau après chaque utilisation.

3. Évitez de chauffer une théière vide. Le chauffage d'une théière sèche réduira la durée de vie de la théière et peut provoquer une fissure du corps de la théière.

Comme vous pouvez le voir, l'utilisation et l'entretien d'une théière ou d'une bouilloire en fonte sont assez simples. Un atout de plus en faveur de ce type de cadeau !

En conclusion, offrir une théière en fonte de qualité est une excellente idée, nous espérons vous en avoir convaincu !

Vous avez encore un doute ? En temps de crise sanitaire, où l'on est contraint de rester chez soi beaucoup plus qu'il y a quelques mois, la question suivante se pose :

Quel cadeau offrir pendant le confinement ?

La réponse est simple : une théière en fonte. En effet, quoi de mieux que de se préparer une bonne tasse de thé bien chaude lorsqu'on est coincé chez soi ?

Vous cherchez désormais le modèle que vous allez offrir ? C'est par ici !

Collection de Théières en Fonte


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés